2 de mes poèmes ont été exposés au format A3 dans l’exposition Déclics et des mots d’ici et d’ailleurs de l’association Echiquier d’Azur du 15 au 20 septembre 2015, dans la salle Saint-Esprit de Valbonne, dans le cadre du Fest’inVal, edición española, 2015.

Des photographes internationaux du collectif Echiquier ont présenté chacun une sélection de photos. L’association Les Mots d’Azur a accompagné ces images par des textes et des sculptures poétiques.

 

Voici les 2 photos à partir desquelles j’ai écrit mes textes:

Christofer Grandin (Suède)

valbonne-grandin5

Colibris
Un homme et sa nausée
Sa folie vomie un matin gris

Sa barbarie comme un étendard
Brandie dans le renfermé de son crâne
Sa pulsion blafarde éclairant le plafond d’une centrale
Ses raisons dorées ses murs fallacieux
Ses impasses déguisées en avenues

Quoi la beauté de la Terre ?!
La Terre
Belle parce que les arbres sont beaux
La Terre
Notre seul palais réduit en masure

A nos âmes de noyés
Dans la gesticulation désespérée de notre lucidité
Alerte !
Ne sentons-nous pas le tranchant d’un non-retour
Sommes-nous si captifs de notre part d’ombre

Des colibris jettent leur goutte d’eau à la porte de notre masure
Une vision
Un salut
Le flot d’une vision
Le flot d’un salut

Christophe Forgeot

***

Esse (Italie)

valbonne-esse-4.jpg

Dernière résistance

A son corps défendant le froid dans la bouche
Il marche à l’aplomb acéré d’un mur

Depuis si longtemps le caniveau invite une langue à laper le jour

A bras-le-corps la lumière le saisit
Ou bien il marche à la lueur d’un mot

Depuis si longtemps le trottoir cherche un dos pour faire sa nuit

A l’envasement du monde
Il oppose l’épaisseur des poèmes
La valve des images
L’ardeur fragile des mouvements

Mais la glace et l’obscurité étreignent sa chaleur humaine
Et dans une dernière résistance
Il se lance de toute son âme dans la beauté

Christophe Forgeot

024

Aux côtés des représentants des associations Les Mots d’azur et Echiquier d’azur. On reconnaîtra les poétesses Brigitte Broc et Magda Igyarto (3ème et 4ème personnes en partant de la gauche), ainsi que Pierre-Jean Blazy (7ème), poète et président des Mots d’Azur.